marigny de grilleau - réussir au casino
"Si vous sortez du casino chaque fois avec 1 pièce supplémentaire à celles que vous aviez en poche en rentrant, vous deviendrez riche..."
Si vous tournez le dos à la réalité, alors la réalité vous montrera sa face. Votre serviteur
permanences


analyse statistique

La réalité au casino

C'est bien beau de dérouler du texte à longueur de pages, vous nous avez parlé de permanences de jeu à l'époque de Marigny ou d'une autre qui date de 1998. Tout cela nous sommes d'accord, mais nous ce que l'on veut c'est une permanence récente. Chiche...!!!


Voici donc l'application réelle du gain scientifique à travers une permanence en quasi-directe.


Un relevé de l'an 2014 de 1 024 coups joués. Elle commence le 12 mars 2010 et se termine le 15 mai 2014 en 206 séances. A raison de 20 jours/mois, cela représente 10 mois de jeu pour remplir une permanence de 1 024 coups. Les dates ne se suivent pas mais cela n'a aucune importance et ne change en rien le cours de cette permanence. Nous n'avons aucune préférence pour une date ou une autre, maintenant que vous êtes imprégné de l'ambiance marignienne, cela vous semble tout à fait logique.


Une permanence de 2 048 coups joués à masses égales (qui sera la dernière mise en ligne) en cours, ainsi que la répartition des gains et des pertes en intermittences et en groupes divers.


Cette même permanence avec la gestion de mises en contre d'alembert.


Toujours cette même permanence, mais cette fois-ci avec la montante par paliers de 2.


Pourcentage de réussite des coups joués avec la version ' R 'andom

Plutôt que de longs discours qui parfois sont nécessaires, nous postons ici un tableau récapitulatif du pourcentage de réussite de coups joués. Voici le détail et la comparaison avec les résultats de marigny, des écarts joués. Vous pouvez voir que les résultats se tiennent parfaitement.


Quelques commentaires sur la permanence de jeu

Une analyse sera faite dans la partie théorie. Une nouvelle permanence de 1 024 coups est à présent en cours, qui, avec la première, constituera une permanence de 2 048 coups joués.

Le nombre d'écarts joués est de 3 en moyenne par jour, avec des pauses instaurées entre chaque jeu (c'est-à-dire détente et consommations, pas d'alcool). Il est utile lorsqu'un jeu est clôturé, de laisser passer quelques boules avant d'attaquer un nouvel écart.

Remarquez le fait de jouer 3 écarts par jour, vous assure le gain d'une pièce soit environ 20 pièces/mois.

Mais il faut garder à l'esprit que tant qu'un écart n'est pas rentré (ou abandonné), il est fortement déconseillé de passer au suivant. Nous ne devons pas jouer plusieurs écarts en même temps. La raison en est simple... si un écart part à la dérive de 8 ou de 10 par exemple, comment allez-vous faire face si vous jouez 2, 3 ou 4 écarts et qu'ils partent tous en même temps en dérive... ??? Sinon de vous constituer autant de capitaux que d'écarts joués simultanément.

Série de gains et de pertes

La permanence est intéressante à analyser en ce qui concerne les unités de gains et de pertes et les groupes de ces mêmes gains et pertes. Dans la partie théorie, un chapitre sera consacré à l'étude de la permanence des coups joués. L'on peut remarquer que la journée du dimanche 27 février 2011 se termine par une série de 4 gains, en cours. Ce n'est pas la meilleure façon de finir une journée, mais faute de munitions (écarts), il a été nécessaire de lever la séance. En effet lorsque nous sommes engagés dans une série de gains, nous ignorons quand elle prendra fin, c'est pourquoi il faut attendre une 1ère perte puis le coup suivant. Si une 2ème perte consécutive surgit, nous devons alors nous arrêter pour la même raison que nous ignorons de quelle longueur sera ce groupe de pertes.

A présent le problème de la recherche des écarts est résolu et aujourd'hui (depuis début mars 2014) nous n'avons plus de problème de munitions pour nous rendre au casino grâce à nos applications internet et nos logiciels.

Dans une série de gains, cesser le jeu lorsqu'apparaîtra 2 pertes consécutives. Il faut bien comprendre que si c'est notre jour de chance en plus de notre savoir faire, pourquoi s'arrêter dans notre élan. Idem si c'est notre jour de malchance, malgré notre savoir faire nous devons nous arrêter après 2 pertes consécutives. Ces 2 alinéas s'appliquent pour les gestions à masse égale. Nous vous renvoyons pour de plus amples détails au gain scientifique.

En conclusion

A la lecture de la permanence, l'on peut se rendre compte que les choses ne sont pas toujours facile, il faut se battre et rester concentré sur son objectif. Mais sur le moyen/long terme l'on grappille pièce par pièce et c'est là l'essentiel. Il faut être tenace et ne pas se laisser envahir par des séries de pertes inévitables.


Gestion financière

Le jeu à masses égales peut parfois nous faire stationner longtemps avant d'être positif, surtout lorsque plusieurs séries de pertes se suivent. Aussi d'autres gestions financières peuvent être utilisées. Comme par exemple la montante par paliers qui est une progression douce d'une masse égale, et plus particulièrement la contre-d'alembert. Mais en aucun cas une martingale sera manoeuvrée. Il faut une bonne fois pour toutes s'enlever de l'esprit ce terme "martingale". Quelque soit la situation elle est à proscrire sans exception.
En effet lorsqu'une série de pertes arrive nous ignorons quand elle s'arrêtera...!!! Après 1 perte, 2 pertes, 25 pertes... Martingaler dans cette situation c'est tout simplement vouloir se suicider... c'est la mort certaine. Mais si une série de pertes peut être longue, vous rencontrez aussi des séries longues de gains. Monter (mais non martingaler) dans ces conditions est bien plus rassurant et bien plus bénéfique...!!!


Exploitation financière de la permanence

Nous utilisons les périodes les plus défavorables de notre permanence de coups joués (1 107). Nous allons comparer plusieurs gestions financières à savoir :

  1. La masse égale rapporte 1 pièce en 279 coups joués (du 08/07/2011 au 29/04/2013) avec un capital de 16 pièces. Le rendement est de 6 % sur 42 jours de jeu,
  2. La contre-d'alembert rapporte 6 pièces en 117 coups joués (16/07/2011 au 18/08/2012) avec un capital de 57 pièces. Le rendement est de 10.50 % sur 23 jours de jeu,
  3. La montante en paliers de 2 rapporte 7 pièces en 39 coups joués (09/07/2011 au 14/07/2011) avec un capital de 56 pièces. Le rendement est de 12.50 % sur 5 jours de jeu.

Résultat financier

(de 1 268 coups au 10 août 2014).

La masse égale : + 83 pièces avec un capital de 16 pièces, soit une rentabilité de 419 % et un rendement de 6.50 %. Avec l'ajout des 1/2 pièces supplémentaires, le résultat est de + 100 pièces soit une rentabilité de 525 % et un rendement de 7.90 %.

La contre-d'alembert : + 262 pièces avec un capital de 57 pièces, soit une rentabilité de 360 %.

La montante par paliers de 2 : + 331 pièces avec un capital de 56 pièces, soit une rentabilité de 490 %.


Bien sûr, ces résultats ne peuvent être obtenus que grâce à la méthode sur les écarts du "gain scientifique d'une seule unité par la convergence des probabilités" de marigny de grilleau. Il serait illusoire d'arriver à de tels objectifs avec un autre système.


Au 11 juin 2014, il aura fallu 24 jours pour clore une partie à masse égale. Depuis le 2 mai et ce, avec seulement une grande série dans les + (4). Nous vous rappelons que les grandes séries commencent à 4 puisque la moyenne est de 3. Il aura donc fallu la plus petite des grandes séries pour clôturer sur 1 gain. C'est aussi cela marigny de grilleau.

Entre le 1er avril 2014 et le 10 avril 2014, nous avons eu une série de 10 jours consécutifs sans perte, à savoir : 8 jours gagnants et 2 jours nuls. Cela a généré 15 pièces de bénéfice avec un capital de 4 pièces soit un rendement de 270 %. L'exploit n'est pas mince et vous ne trouverez aucune autre méthode qui vous donnera un tel rendement avec un capital si faible. Il s'agit ici de l'utilisation la plus pure de marigny, la masse égale.
Avec la montante de la contre-d'alembert, il aura fallu 5 pièces de capital, un bénéfice de 18 pièces et donc un rendement de 260 %.


Capital et gains

En partant d'un capital de base de 750 € (mise de départ de 10 €, 50 pièces à masses égales ou 100 pièces en contre-d'alembert pour un capital de 1 000 €) et en utilisant cette dernière, voici ce que cela donne en allant au casino 3 jours par semaine (week-end) et en jouant 3 écarts/jour (net, pertes déduites).

Gains mensuels : 15 pièces. Après 7 mois, le capital est doublé et la pièce passe à 20 €. Après 17 mois le capital est de 5 000 € et la pièce passe à 50 €. Après 24 mois le capital est de 10 000 € et la pièce passe à 100 €. Après 31 mois le capital est de 20 000 € et la pièce devient désormais à 200 €...

Même en divisant les chiffres par 2, se retrouver avec un capital de 10 000 € après 31 mois (2 1/2 ans) et en ne "travaillant" que le week-end, ça semble tout à fait acceptable. Tout ceci sans avoir peur...!!! Nous prenons rendez-vous avec nos lecteurs...


Anecdotes et déroulement de certaines parties

partie du lundi 13 avril 2015

Certains joueurs me connaissant de longue date et me voyant gagner de manière régulière, décident de me suivre lorsque je joue. Il savent que je joue rarement mais plutôt bien. Sur ce coup-là nous sommes 6/7 joueurs à la table et lorsqu'ils voient me poser les mises, ils me suivent sur la même couleur. Bien sûr c'est la couleur contraire qui est sortie. Comme je dois jouer à nouveau, "chat échaudé craint l'eau froide", en coeur ils jouent à l'opposé... et ils se font tous rafler leur mises. Vous pensez bien que j'en avez dans la moustache.

partie du samedi 11 avril 2015

Lorsqu'un tailleur du 30 et 40 de saint-vincent dit : "que les gens qui viennent ici ne sont pas normaux", force est de reconnaître qu'il a entièrement raison. Qu'on en juge : le 30 et 40 est l'équivalent de la roulette mais se joue avec 6 jeux de 52 cartes. La première rangée représente la couleur noire du tapis et la deuxième rangée représente la couleur rouge du tapis. Les probabilités sont strictement identiques, vous devez théoriquement voir sortir autant de noires que de rouges. Bien sûr dans la réalité il en va différemment. Mais enfin, un peu de tenue. Comment un joueur peut-il miser les 27/28 coups de cartes au 30 et 40 sur la couleur noire s'en voir une fois rouge sortir. Eh bien j'en ai rencontré 2 pendant mon séjour et je me frotte encore les yeux lorsqu'ils s'exclament ne comprenant pas pourquoi ils perdent autant...!!! Mais le pire est à venir. Au cours de l'une de ces parties je dois jouer rouge. Le type qui jouait noire change d'attitude, et décide de jouer rouge. Vous pensez bien que mon sang n'a fait qu'un tour et je présageais du résultat. Evidemment c'est noire qui est sortie et j'ai perdu 3 pièces sur ce coup.

partie du mardi 26 août 2014

En commençant ce jour, il m'a été rapporté qu'un croupier qui boulait ce jour devant moi, avait par le passé sortit une série de... 34 pairs.

Sentant bien la journée, je décidais que si je ne prenais pas contre moi 2 coups consécutifs perdants, je pousserais au maximum. J'ai donc effectué une présence de 11 heures au casino qui m'a procurée 9 pièces de bénéfice avec la sortie de 7 pertes toutes à l'unité. J'ai pour cela utilisé 9 écarts.

partie du vendredi 8 août 2014

Votre serviteur a essuyé une agglomération de 10 intermittences de gains/pertes, sur un jeu qui opposaient les groupes de 3 contre les groupes supérieurs à 3, avant de terminer sur 2 gains...!!! Ouf!!!

tirage du vendredi 1er août 2014

A la terrasse du casino de monte-carlo, le 24 sort en triplé puis 15 boules plus tard, le 17 sort 5 fois en 7 boules dont un triplé. Les amateurs de répétition se seraient régalés.

anecdote du vendredi 16 mai 2014

Entendu sur la table de black-jack avec mélangeur : un joueur avec une paire de 2 sur un 5 à la banque annonce "passe"... et tous les joueurs... ont sauté. Un peu plus tard et cette fois-ci avec un sabot manuel : un joueur split une paire de 5 sur un 8... Mais le meilleur me revient : j'ai parié avec un inspecteur un repas chez Ducasse au restaurant le Louis XV à Monaco... et j'ai... gagné...!!!

anecdote du lundi 29 avril 2013

Annonce d'un joueur que l'on pourrait qualifier de farfelue ou d'amusante à votre bon gré, madame monsieur... Tous les numéros rouges de la deuxième douzaine sauf les 6 premiers. Eh non cela ne s'invente pas... Même le chef qui a quand même de la bouteille avoue que c'est bien la première fois qu'il a affaire à une telle annonce.

anecdote du jeudi 25 avril 2013

Un vieux (âgé) systèmier plus proche du clochard que d'un joueur de casino, tant il est mal habillé et sale, qui a déjà perdu des sommes colossales sur le tapis vert avec les douzaines, s'approche de la table pour le lancer de la première boule. Il annonce : tous les numéros par 20 € sauf la finale 5. Ce qui revient à dire qu'il joue 33 des 37 numéros. Autant dire que les probabilités sont nettement de son côté. Et que croyez-vous qu'il arriva : la bille tombe et le croupier annonce : 15 noir, impair et manque. Eh oui... la roulette arrive toujours à surprendre au-delà de l'entendement. Ce joueur s'y prendrai bien différemment avec l'application du gain scientifique.

anecdote du samedi 18 août 2012

Vers 20h30, revenant au casino de monte-carlo en passant par les jardins, j'assista à mon premier spectacle de chasse aux canards. En effet une petite bande de canards et leurs canetons faisaient face à un goéland majestueux en proie à une faim soudaine. Comme d'habitude le combat fort inégal tourna à l'avantage du palmipède des mers. Le chasseur attaqua la petite troupe pour s'emparer d'un caneton sans défense devant l'air médusé des touristes. Il alla se poser sur le toit du commissariat de police qui fait face au casino pour déguster en un tour de bec sa minuscule proie... et semblait ravi. Tous les ans naissent une douzaine de canetons dans les jardins du casino et seuls 2 ou 3 subsistent à l'attaque des goélands...

journées du 05 et du 06 juillet 2011

Après avoir essuyé des pertes depuis le 14 mai, il a fallu attendre le 05 juillet pour les rentrer. Le résultat est donc le suivant : 1 pièce de gain à masses égales et un écart de 9. La contre-d'alembert rapportait quant à elle 6 pièces avec un capital de 16 pièces. La montante en paliers pour sa part, 9 pièces pour la même période avec la nécessité d'un capital de 30 pièces.

Comme nous l'avons déjà indiqué nous sommes partisans de la contre-d'alembert qui, bien qu'elle rapporte moins que la montante en paliers, demande en général un capital moindre. Moins de capital c'est moins d'argent exposé sur le tapis et c'est prêter plus faiblement le flanc vis-à-vis du zéro. C'est pourquoi nous préférons obtenir moins de bénéfice mais nous engageons en contre-partie un capital plus faible. Résultat, + de confort psychologique. De plus cette montante est en gains et non une montante en pertes, considération hautement importante.

Quant à la journée du 06 juillet, elle montre les retours de balancier avec des séries de gains qui peuvent être importantes. Seule la loi sur les écarts permet ces séries ainsi que la pratique effectuée dans un casino. Nous défions quiconque de nous montrer de telles permanences réussies dans un "truc" en ligne. Le virtuel est un leurre et ne compte que pour du beurre... Croire qu'il est possible de gagner en ligne est une hérésie... Nous n'avons aucune craindre d'être démenti sur ce point...!!!

anecdote du jeudi 5 mai 2011

Arrivé en fin d'après-midi, je termine par un gain de 2 pièces. Comme je considére être satisfait de ma journée, je fais une pause dîner puis je reviens tranquillement à la roulette. Ne possédant plus d'écarts en poche, je décide alors de jouer sur les séries d'intermittences en me servant de mes connaissances. Je joue au minimum de la table, c'est-à-dire 5 € et j'attends la sortie de 4 intermittences pour une éventuelle longue série. J'ai touché 17 fois consécutivement, oui vous lisez bien, 17 fois j'ai changé ma mise de couleur en augmentant de 5 € à chaque coup. Avec la contre-d'alembert j'ai encaissé 390 €. Une série de 21 intermittences avait vu le jour. Ce qui reste pour votre serviteur la 2ème série la plus importante de ma carrière de systèmier.

anecdote du mardi 8 mars 2011

En sortant du buffet du casino, peu de monde se trouvait aux tables de roulette. Je décidais d'aller tenter ma chance au black-jack (avec sabot manuel, il faut bien sûr proscrire les mélangeurs qui contiennent une puce électronique qui donne encore un avantage supplémentaire au casino, car le matériel et l'entretien coûte cher, et bien sûr c'est le client qui paye l'addition, alors il faut dire non...!!!). Me considérant comme un excellent joueur de black, j'aime particulièrement ce jeu ou je prend du plaisir. Seulement je préfére jouer seul à une table ou avec des joueurs qui comme moi applique le tirage du black-jack.

Première main : un black-jack, ça commence bien, mais tout le reste pourri. Je tirais 18, la banque faisait 19, je tirais 19, la banque faisais 20, je tirais 21, la banque faisait black-jack. Bref la cata, je perdais 21 pièces sur 25 de capital. Un américain s'approcha de la table et du pouce me faisait signe que je tirais bien. Il n'arrêtait pas de me complimenter à un visiteur qui me faisait la traduction, ne parlant pas l'anglais. Mais même lorsque vous savez jouer au black, ce n'est pas pour autant que vous gagniez, l'avantage de la banque est trop important. L'américain s'assied à ma table prendre des jetons, je compris qu'il savait jouer. Il me porta chance puisque de - 21 pièces je remontais à -6. Ayant bien gagné ce monsieur leva la séance et de nouveau je continuais à perdre. Comme rien n'arrive seul, un jeune japonais posa une pièce sur la 2ème main ce qui nous a fait perdre tous les deux, mais le pire dans l'histoire, c'est qu'il m'enleva un black-jack... et comble de l'ironie, il repartit aussitôt à l'autre table...

Au total je fis 12 ou 13 sabots avec un seul favorable mais je réussis quand même à finir devant après 2 heures de jeu environ. C'est une des soirées les plus pourries en matière de jeu que je connu, mais il faut dire qu'il est très rare que j'ai de bons sabots, imaginez lorsque vous ne respectez pas le tirage, le résultat est sans appel.

anecdote du dimanche 6 mars 2011

Votre serviteur décide de cesser les jeux dimanche soir à 18h après une bonne journée. Je me promène à travers les tables, jette un oeil au black-jack en attendant de demander une invitation pour le buffet qui s'ouvre à 19h00. Je me présente vers 19h20 et l'on me réponds que le service est complet, je doit repasser à 20h15/20h30. Je retourne donc aux tables (table n°2) pour observer les boules. A un moment donné je dis le 14 et les voisins!!! (bien sûr je ne joue pas). Un monsieur bien mis d'origine iranienne et d'une cinquantaine d'années que je n'avais jamais vu, jouait par 100 et 200 € sur les pleins et les chevaux. Le numéro pressenti ne sorta pas mais à la boule suivante, ce fut bien l'un des premiers voisins du 14 qui apparut. Le Chef me demanda alors quel numéro je voyais maintenant : je lui indique le 9 avec les voisins bien sûr... A nouveau le numéro ne parut pas mais à la boule suivante, l'un des premiers voisins du 9 fit sa sortie. Le monsieur en question qui avait joué sur ces numéros, me donna 100 € que je m'empressais de refuser par 3 fois et par 3 fois il les poussa devant moi. Encouragé par les croupiers (que je connais depuis 1999), je me lance dans l'aventure, je pense au 8 mais évidemment j'attends une boule avant de jouer donc le 8 et les 4 voisins, ne me demandez pas pourquoi les 4 voisins je n'en sais pas plus que vous. Et le 4ème voisin sortit. Je renouvelle l'opération avec le 25 et les 4 (je n'ai pas de numéros fétiches, c'est au pif!) et je touche à nouveau un plein et puis encore une 3ème fois et je perds enfin à la 4ème tentative... J'avais touché aussi sur les chances simples... Je mettais donc fin à mon aventure de joueur très occasionnel sur les numéros et avant de regagner le buffet, mon pactole avait augmenté de 300 € soit plus du double du bénéfice que j'avais en poche ce jour, grâce à ce joueur que je remercie infiniment ici.

Tout ceci pour dire que la chance joue bien sûr un rôle prépondérant, mais si nous sommes sérieux et rigoureux dans notre approche de la roulette, le mélange des deux donne des résultats vraiment sympathiques et parfois forts surprenants. La preuve en est...!!!


Pour toute demande de renseignements aussi bien en ce qui concerne la théorie de marigny ou l'aspect technique sur les diverses applications rendez-vous sur notre page contact@marigny-de-grilleau.com.

Valid XHTML 1.1 CSS Valide ! Contrat Creative Commons mdg 2010-2019